Ce n'est plus un secret, une nouvelle Ferrari munie d'un moteur V6 hybride est dans les cartons. Des photographes l'ont déjà croisée plusieurs fois sur les routes italiennes depuis l'an dernier. Encore enveloppé d'une carrosserie de test, le contenu du moteur demeurait un mystère... jusqu'à aujourd'hui.

Selon le magazine CAR, qui bénéficie d'un informateur inconnu, la nouvelle Ferrari hybride devrait être équipée d'un V6 biturbo de 3,0 litres ainsi que d'un seul moteur électrique. La puissance totale du groupe propulseur avoisinerait les 700 chevaux (522 kW). Environ 110 ch (82 kW) proviendraient directement du moteur électrique.

Cette supercar est appelée 486 par certaines sources. Mais à Maranello, elle est pour le moment connue sous le nom de code F171. Ce modèle sera une propulsion à autonomie limitée. En ne comptant que sur le moteur électrique, il sera possible de parcourir 25 à 30 kilomètres maximum.

Galerie: Nouvelles photos espion d'une Ferrari hybride

Des chiffres qui placent la Ferrari F171 entre la SF90 Stradale de 986 ch (735 kW) et la Portofino de 592 ch (441 kW). Le constructeur italien devrait lancer son futur modèle hybride comme une offre de milieu de gamme. Les rumeurs évoquant le retour de la marque Dino semblent peu probables à ce stade du projet.

Avec des réglementations en matière d'émissions de CO2 de plus en plus strictes dans le monde entier, en particulier en Europe, une unité de puissance de petite cylindrée assistée d'un ou plusieurs moteurs électriques semble être la seule alternative pour que les supercars survivent à court terme.

Il est fort possible que le Purosangue, futur SUV de Ferrari, offrira une configuration moteur similaire. De plus amples informations devraient être dévoilées très prochainement, le Cheval Cabré devant lever le voile sur la F171 et le Purosangue dans le courant de l'année.