Le Cheval Cabré triomphe en catégorie GT Am.

La saison 2021 des Asian Le Mans Series (ALMS) prenait fin ce week-end, à Abu Dhabi. Le circuit de Yas Marina accueillait les deux dernières épreuves de l'année et Ferrari a brillé ! Au total, le Cheval Cabré décroche six podiums dont deux victoires !

La première manche des 4 Heures d'Abu Dhabi s'est déroulée le samedi 20 février. Et malgré une Balance of Performance handicapant les Ferrari 488 GT3 Evo 2020 engagées dans la catégorie GT, certaines structures sont parvenues à signer un excellent résultat. La pénalité reçue par la Mercedes-AMG GT3 n°1 en fin d'épreuve a permis à Nicklas Nielsen, Alessio Rovera et Johnny Laursen de décrocher la troisième place au volant de la Ferrari n°60 de Formula Racing. Les autres 488 GT3 terminent 4e, 8e, 11e, 13e, 15e et 17e.

En classe GT Am, les pilotes Christian Hook, Manuel Lauck et Patrick Kujala ont remporté leur troisième victoire en trois participations. Un nouveau succès qui a permis à Rinaldi Racing de remporter le titre avant que la saison n'arrive à son terme.

Le lendemain, dimanche 21 février, une nouvelle course de 4 Heures s'est tenue, scellant le titre dans les autres catégories. En GT, Maranello s'offre sa première victoire de la saison. La Ferrari 488 GT3 Evo n°57 de Kessel Racing remporte la dernière manche ALMS, accompagnée sur le podium par la Rinaldi Racing n°55, en troisième position. 

Ferrari ALMS

Pourtant, cette ultime manche n'a pas été de tout repos pour Ferrari. Les voitures italiennes ont été impliquées dans plusieurs incidents ayant entraîné deux interventions de la voiture de sécurité. Pas moins de cinq Ferrari ont abandonné lors de la deuxième manche, dont la n°66 de Rinaldi Racing, titrée la veille en GT Am. La victoire est revenue à la BMW M6 GT3 n°35 de Walkenhorst Motorsport, repoussant la Ferrari n°27 de Kessel Racing à la troisième place du classement général.

En catégorie GT, la Porsche 911 GT3 R n°99 de Precote Herberth Motorsport remporte le championnat avec 1,5 point d'avance sur une autre Porsche, la n°40 de GPX Racing. Le triomphe de la Ferrari n°57 permet à Kessel Racing de monter sur le podium du classement final et de décrocher son ticket d'entrée pour la prochaine édition des 24 Heures du Mans, au mois de juin.