La nouvelle arme de la marque au Biscione.

Cette semaine, Alfa Romeo a levé le voile sur le modèle qui sera aligné sur les grilles de départ en 2021 : la C41. En raison de la pandémie de Covid-19, un gel partiel des châssis a été ordonné par la FIA. Ce qui signifie que cette nouvelle monoplace de Formule 1 partage des racines communes avec la C39 de la saison précédente.

Cependant, des différences subsistent entre les deux châssis Alfa Romeo. FerrariChat.fr vous en dit plus dans cet article !

Nouvelles règles

En témoigne la dénomination des monoplaces de cette saison, plusieurs équipes les désignant comme une version "B" de leur modèle précédent, les écarts de performance devraient rester les même au sein du peloton.

En revanche, quelques nouvelles règles font leur apparition. Celles-ci modifient légèrement l'apparence des monoplaces et pourraient altérer l'ordre que nous avons pu observer en 2020. Ainsi, le dessin du plancher devient plus simplifié, ce qui impacte l'efficacité aérodynamique des monoplaces et devrait les rendre moins véloces. 

"Nous nous sommes occupés du fond plat, du diffuseur, des pièces que l'on ne voit pas forcément entre les pneus arrière", révèle Jan Monchaux, directeur technique Alfa Romeo. "Dans ces zones, à cause du changement de réglementation, nous avons perdu beaucoup de performance au niveau du fond plat, du diffuseur et du tambour de frein arrière."

Galerie: Présentation de l'Alfa Romeo C41

Nouveau museau

Malgré le gel, Alfa Romeo a pu utiliser deux "jetons de développement", permettant de modifier quelques zones du châssis. Et l'équipe d'Hinwil s'est concentrée tout particulièrement sur l'avant de la monoplace. Le train avant a été profondément modifié et le dessin du nez diffère de la C39.

"Nous avons décidé d'investir nos deux jetons pour un nouveau museau – la structure de crash est évidemment toute neuve aussi – principalement pour des raisons aérodynamiques", précise Monchaux. "Nous avons énormément travaillé sur la suspension avant, l'aileron avant et les tambours de frein, auxquels les employés ont consacré beaucoup d'efforts, ainsi que les déflecteurs."

Alfa Romeo C41
Alfa Romeo C41

Et nouveau moteur !

Le déficit de puissance vécu par les équipes munies d'un bloc Ferrari a eu un impact négatif sur la forme d'Alfa Romeo en 2020, l'écurie peinant à sortir de la Q1 le samedi et à remonter dans le classement le dimanche.

Toutefois, le Cheval Cabré repart d'une feuille blanche cette année et introduit une toute nouvelle unité de puissance en Grand Prix. Selon Mattia Binotto, directeur d'équipe, les premiers chiffres donnés sur le banc d'essai sont encourageants. De quoi combler les attentes de son homologue, Frédéric Vasseur.

"La collaboration avec Ferrari se passe très bien", indique le directeur d'Alfa Romeo Racing. "Nous avons eu une longue réunion cet hiver pour couvrir les points de l'an dernier, où nous n'avons peut-être pas fait un travail parfait. Nous sommes sur la bonne voie. Je pense que [Ferrari] va probablement recouvrer une grande partie du déficit que nous avions l'an dernier." 

Si la situation sanitaire ne se dégrade pas et que la course est maintenue, la saison 2021 de Formule 1 démarrera le 28 mars prochain, à l'occasion du Grand Prix de Bahreïn.