Malmenée en 2020, la Scuderia Ferrari aborde le prochain championnat de Formule 1 dans une position délicate. Le gel des châssis, associé à l'introduction d'un budget plafonné devraient figer l'ordre au sein du peloton cette saison, ce qui ne facilitera pas la tâche du constructeur italien.

Ferrari a bouclé la dernière saison à la sixième place du classement général. Son plus mauvais résultat sur les 40 dernières années. Et 2021 sera une campagne importante pour l'ensemble des écuries car elle marquera la dernière édition du Championnat du monde avant l'introduction d'un nouveau Règlement Technique. Et pour mieux préparer 2022, les dirigeants du Cheval Cabré souhaitent redoubler d'efforts cette année, en témoigne la récente déclaration de John Elkann.

À la veille de la présentation de l'équipe, un événement qui aura lieu en ligne ce vendredi 26 février à 14h, le président par intérim de Ferrari est venu à la rencontre de l'équipe de course. Accompagné du directeur Mattia Binotto et des pilotes Charles Leclerc, Carlos Sainz et Antonio Giovinazzi, Elkann a souhaité que la firme "démontre une volonté de gagner" en 2021.

"La chose la plus importante cette saison sera de démontrer notre volonté de gagner, par notre engagement et notre dévouement", commente Elkann. "Nous devrons prêter attention au moindre détail." Binotto a également précisé que le moment était venu pour se réunir et se concentrer sur ce qui sera une année longue et difficile.

La présentation de l'équipe ce vendredi sera suivie par la présentation de la SF21, monoplace que l'on retrouvera sur la grille de départ cette saison. La date est fixée au 10 mars, Ferrari boucle la valse des présentations en étant le 10e et dernier constructeur à lever le voile sur sa voiture.

La Ferrari SF21 a déjà rugi, écoutez le son du nouveau moteur V6 hybride de la firme transalpine dans la vidéo ci-dessous !