En attendant la SF21, la Scuderia Ferrari vient de présenter officiellement son équipe pour la saison 2021 de Formule 1. Dans une vidéo d'une dizaine de minutes, le Cheval Cabré a affiché ses ambitions pour le prochain Championnat du monde et les suivants.

Comme un symbole, cette diffusion débute dans le "Victory Hall" du musée de Modène, là où sont garées les monoplaces ayant permis à la Scuderia de remporter 31 titres en catégorie reine. 

"2021 sera une année très importante, remplie de défis", débute Mattia Binotto, directeur d'équipe. "Tout d'abord, la nouvelle voiture a hérité de nombreux éléments de la monoplace précédente. Ensuite, un budget plafonné est mis en place pour la première fois. Nous aurons une limite dans nos dépenses. Nous devons affronter ces défis avec détermination."

Sacrifier 2021 pour mieux préparer 2022 ? Sans le dire explicitement, Binotto évoque l'avenir de la Scuderia Ferrari et l'importance de préparer l'introduction du nouveau Règlement Technique, dans un an. "La voiture de 2022 sera issue d'une feuille blanche. Elle sera entièrement neuve, dans son design et ses caractéristiques techniques", poursuit le directeur.

L'écurie a d'ores et déjà réorganisé son fonctionnement en interne, notamment au sein du département châssis. Quatre nouvelles zones de travail ont été crées, consacrées au concept du véhicule, à l'ingénierie des performances du châssis, à l'ingénierie du projet de châssis et à l'exploitation du véhicule.

"Le chemin devant nous sera long et plein d'obstacles. Il est possible que nous commetterons des erreurs ou que nous reculerons", admet Binotto. "Certaines erreurs sont inévitables, d'autres sont intolérables. Pour nous, le plus important est de faire en sorte que chaque point faible devienne une opportunité pour que l'ensemble de l'équipe s'améliore."

Scuderia Ferrari

Et en plus de cette restructuration en interne, Ferrari disposera d'un nouveau duo de pilotes. Charles Leclerc conserve son poste et devrait assurer le rôle de leader à Maranello. Le Monégasque sera épaulé par Carlos Sainz, ce qui abaisse la moyenne d'âge du duo de pilotes à 24 ans, du jamais vu chez Ferrari depuis 1968. 

Après que Binotto ait pris la parole, la suite de la diffusion est consacrée aux pilotes. Leclerc et Sainz évoquent leur premier contact avec la course automobile, leur amour pour la Formule 1 et pour Ferrari. La question d'une possible rivalité entre les deux hommes est évoquée...

"Nous devons respecter l'équipe et respecter Ferrari", commente Sainz. "Nous voulons progresser et nous voulons qu'il y ait une compétition mais il faut également respecter les autres parce que nous faisons un métier spécial."

Puis, celle sur les objectifs fixés cette saison.

"Nous verrons", lance Leclerc. "Avec un nouveau projet, il est toujours très difficile de prédire notre position sur la piste avant les premiers essais. Suite aux réunions que nous avons pu avoir, nous savons qu'il y a quelques bons éléments dans la voiture. Il y a eu beaucoup de travail pour l'améliorer et j'espère que nous reviendrons rapidement aux avant-postes."

Désormais, il ne reste plus qu'à découvrir la SF21. La présentation de la monoplace aura lieu dans moins de deux semaines, le mercredi 10 mars. Leclerc et Sainz feront ensuite cap sur Bahreïn pour trois jours d'essais hivernaux précédant la manche d'ouverture de la saison 2021 de Formule 1.