Des débuts encourageants pour les pilotes de la Ferrari Driver Academy.

La saison de Formule 2 vient de commencer avec les essais de présaison, qui se sont déroulés sur le circuit de Sakhir, à Bahreïn. Un test important pour les deux pilotes de la Ferrari Driver Academy engagés dans la catégorie, Marcus Armstrong et Robert Shwartzman, qui ont notamment dû se familiariser avec les nouveaux pneus Pirelli.

Armstrong déjà dans le bain

Pour ses premiers tours de roue avec DAMS, Armstrong a pris ses marques au sein de sa nouvelle équipe. Le Néo-Zélandais a été particulièrement rapide lors des simulations de qualification, en témoigne son meilleur temps signé lors de la troisième journée.

"C'était un test très intense", commente Armstrong, ayant complété 200 tours de piste au total. "C'est génial d'être dans une équipe avec des personnes souhaitant la victoire autant que moi. Mon expérience de l'année dernière m'a appris qu'il ne fallait que très peu de choses pour que la hiérarchie ne change. Mais nous sommes performants dans toutes les situations."

"En qualifications, nous devrons nous adapter au niveau d'adhérence de la piste qui sera différent à chaque fois. Et nous serons confrontés à une nouvelle situation en course car il y a une plus grande différence entre les pneus Option et Prime. Ce test a été d'une grande aide pour mieux comprendre les deux composés."

Robert Shwartzman

Shwartzman endurant

Robert Shwartzman a également bénéficié d'un large temps de piste, le Russe ayant effectué 158 tours au total. Sur les longs relais, Swhartzman pouvait compter sur une excellente pointe de vitesse. De bonne augure pour la suite de la saison, alors que Pirelli vient d'introduire de nouveaux composés pour ses gommes.

"Mes performances dans les simulations de qualification n'étaient pas mauvaises mais nous devons encore nous améliorer dans quelques zones", indique le pilote Prema. "Je suis satisfait de mes simulations de course, bien que les nouveaux pneus durs soient beaucoup plus compliqués à utiliser que les précédents. Ils ont moins d'adhérence, il est donc plus difficile de contrôler leur dégradation."

Les chronos

Pilote Jour 1 Jour 2 Jour 3

Robert Shwartzman

(Prema)

1:44.678

25 tours

1:42.257

60 tours

1:42.359

73 tours

Marcus Armstrong

(DAMS)

1:44.331

47 tours

1:42.038

70 tours

1:42.173

83 tours

Désormais, les pilotes de l'antichambre de la Formule 1 ont le regard braqué sur la première manche de la saison 2021. Celle-ci aura lieu du 26 au 28 mars, sur le circuit de Sakhir, à l'occasion du Grand Prix de Bahreïn de F1.