Dans le jargon Ferrari, "Modificata" ne signifie pas simplement "modifié". Le mot est également synonyme d'évolution et d'amélioration des performances. Lors de ces 50 dernières années, le suffixe M a été aperçu sur plusieurs modèles uniques du Cheval Cabré. FerrariChat.fr les compile dans cet article !

1970 - Ferrari 512 M

La première Modificata est une voiture de course : la 512 M. Évolution de la 512 S, ce prototype utilisé en Endurance au début des années 1970 comporte une nouvelle suspension et des freins plus performants. Le moteur V12 est plus léger et plus puissant tandis que l'appui aérodynamique est amélioré grâce à une toute nouvelle carrosserie.

Ferrari 512 M
Ferrari 512 M

Durant sa courte carrière, la 512 M n'a remporté qu'une seule victoire majeure, les 9 Heures de Kyalami en 1970.

1994 - Ferrari F512 M

La première Ferrari de route à porter le nom de Modificata est la version la plus extrême de la Testarossa. Révélée au Salon de l'automobile de Paris en 1994, la F512 M présente de nouveaux phares ainsi qu'un système de freinage, des suspensions et un habitacle améliorés.

Comme pour la 512 TR, les chiffres dans le nom du modèle font référence au moteur de 5 litres et aux 12 cylindres à plat. Cependant, le bloc de la F512 M inclut un vilebrequin allégé, des bielles en titane et de nouveaux pistons, ce qui porte la puissance totale à 440 ch.

Ferrari F512 M
Ferrari F512 M

1998 - Ferrari 456M GT

Quatre ans plus tard, une deuxième Ferrari à moteur V12 se voit modifiée. Il s'agit de la 456M GT, un coupé quatre places mais également la première propulsion Ferrari à moteur avant depuis la 412 de 1985.

La 456M GT bénéficie d'une suspension révisée et de quelques changements sur son design. Des modifications ont été apportées sur la grille, les phares et le capot.

Ferrari 456 M GT
Ferrari 456 M GT

2001 - Ferrari 575M Maranello

Au début du nouveau millénaire, Ferrari présente une autre propulsion munie d'un moteur V12 à l'avant : la 575M Maranello. La berlinette est une version revue et corrigée de la 550 Maranello. Le moteur est agrandi à 5,75 litres (d'où son nom 575) et pour la première fois, Ferrari utilise sa boîte de vitesses semi-automatique issue de la Formule 1.

Le design n'est modifié que pour répondre aux exigences techniques de la 575M. De nouvelles prises d'air à l'avant améliorent l'aérodynamisme et un nouveau système d'amortissement adaptatif contrôle indépendamment les quatre roues.

Ferrari 575 M Maranello
Ferrari 575 M Maranello

2020 - Ferrari Portofino M

Plus récemment, deux versions Modificata sont sorties successivement des ateliers de Maranello. La première est la Ferrari Portofino M, un cabriolet 2+ doté de nouvelles caractéristiques techniques.

Comme le suggère le suffixe M, c'est une évolution de la Ferrari Portofino. Parmi les nouveautés les plus notables, citons une boîte de vitesses à double embrayage à huit rapports et un Manettino à cinq positions, une première pour un cabriolet Ferrari. La puissance du moteur biturbo passe à 620 ch.

Ferrari Portofino M
Ferrari Portofino M

2021 - Ferrari 488 GT Modificata

L'autre modèle est la 488 GT Modificata, une voiture de compétition qui revient aux sources du nom Modificata, intronisé avec la 512 M. La 488 GT Modificata intègre les technologies développées pour les 488 GT3 et 488 GTE sans se soucier des limites imposées par les différentes réglementations.

Sans Balance of Performance, la puissance du V8 biturbo avoisine 700 ch. Un programme de développement sur le Nürburgring a permis aux ingénieurs de concevoir une carrosserie en fibre de carbone générant plus d'une tonne d'appui à 230 km/h !