Le Cheval Cabré s'allie également avec la structure Iron Dames.

Le succès de l'édition inaugurale du programme Girls On Track - Rising Stars entraîne une prolongation ! La Ferrari Driver Academy, qui s'est occupée de la détection de jeunes femmes pilotes en collaboration avec la Commission Women in Motorsport de la FIA, poursuit l'association pour deux années de plus.

L'accord initial entre le programme des jeunes pilotes de la Scuderia et la FIA permettait à deux femmes de rejoindre Maranello, en 2020 et en 2021. Désormais, ce seront quatre étoiles montantes qui composeront l'effectif de Ferrari jusqu'à la fin de la saison 2023.

Une alliée de taille

Comme le précise un communiqué de presse du Cheval Cabré, le partenariat entre Ferrari et la FIA est renforcé par l'arrivée du projet Iron Dames, dirigé par Deborah Mayer. Depuis de nombreuses années, la Française permet à de nombreuses femmes de saisir leur chance en sport automobile en engageant des Ferrari en compétition GT. En définitive, l'équipe Iron Lynx de Mayer mettra à disposition une voiture pour qu'une membre de la Ferrari Driver Academy puisse courir sur les circuits du globe.

"Après la conclusion de la première édition du programme Girls On Track - Rising Stars à Maranello, nous avons reçu un énorme soutien ces derniers mois", se réjouit Laurent Mekies, directeur sportif de Ferrari. "Il est fantastique de voir l'énergie positive que ce programme a générée. Nous sommes conscients de nos responsabilités, avec la FIA, pour continuer à assurer la croissance [de Girls on Track] et pour créer toujours plus d'opportunités pour que les femmes du monde entier s'engagent dans la course automobile."

Cesena, ville italienne où Iron Lynx a établi ses quartiers, devient la première escale pour les jeunes femmes rejoignant la Ferrari Driver Academy. Les premiers fruits de cette collaboration apparaitront au mois de mai, lorsque Maya Weug, lauréate du programme Girls on Track 2020, fera ses débuts au sein du championnat italien de Formule 4.