Le Grand Prix de Bahreïn n'a pas souri à Robert Shwartzman et Marcus Armstrong.

La reprise du championnat de Formule 2 a été difficile à gérer pour les hommes de la Ferrari Driver Academy, le programme jeunes pilotes du Cheval Cabré. Malgré trois épreuves disputées sur le circuit de Sakhir, à Bahreïn, ni Robert Shwartzman ni Marcus Armstrong ne sont montés sur le podium.

La situation des représentants Ferrari a tourné au vinaigre avant le départ de la première course : lors des qualifications, le moteur de Shwartzman s'est coupé, privant le pilote Prema d'un deuxième tour lancé. Cela s'est traduit par une 11e position sur la grille de départ, contre une 13e place pour Armstrong.

Samedi

La malchance a poursuivi les pilotes Ferrari dès la première course du samedi. À la sortie du premier virage, Armstrong a été percuté par un pilote, forçant son abandon. En revanche, Shwartzman a préservé ses gommes jusqu'au bout et a inscrit ses premiers points de l'année en décrochant la quatrième place. Quelques heures plus tard, pour la seconde course sprint, un nouvel accrochage au départ a impliqué Shwartzman, le Russe a dû abandonner.

"J'ai pris un bon départ", explique-t-il. "Ensuite, en freinant pour le premier virage, j'étais devant Dan Ticktum mais il a braqué devant moi et l'accrochage était inévitable, tout comme mon abandon."

Marcus Armstrong

Dimanche

La course principale, celle du dimanche, n'a pas changé la donne : une nouvelle fois, Shwartzman a été impliqué dans un accident au départ et a écopé d'une pénalité de passage par la voie des stands. Bon dernier, le pilote Prema est remonté jusqu'à la septième place. La course d'Armstrong s'est beaucoup mieux passée. Avec une bonne stratégie, le Néo-Zélandais est récompensé par une cinquième place.

Au classement général, Shwartzman est huitième et compte 16 points. Il devance de deux positions Armstrong et ses dix points. Désormais, la Formule 2 entre en phase d'hibernation, la prochaine manche aura lieu à Monaco, du 20 au 23 mai.