Ferrari rivalise de nouveau avec McLaren !

Malgré le gel des châssis en Formule 1, la Scuderia Ferrari semble être en bien meilleure position qu'en 2020. Une situation qui a été confirmée lors du Grand Prix de Bahreïn, première manche de la saison 2021. Sur le circuit de Sakhir, Charles Leclerc et Carlos Sainz n'ont pas quitté le top 10, des qualifications jusqu'au drapeau à damier. 

En course, le pilote espagnol a fini huitième, tout proche de la McLaren de Daniel Ricciardo. Comme l'a confirmé Sainz, voir une monoplace rouge finir dans les échappements de la troisième meilleure voiture de 2020 est donc "encourageant" pour la suite de la campagne de l'écurie italienne.

"C'est encourageant", a lancé le pilote Ferrari à l'arrivée du Grand Prix de Bahreïn. "L'année dernière, j'ai dépassé Charles assez facilement, donc je me souviens de la grande différence entre McLaren et Ferrari en 2020. J'avais un bien meilleur rythme que Daniel, nous le rattrapions d'une demi-seconde par tour."

"Il y a des signes positifs, des signes encourageants et un grand pas en avant par rapport à l'année dernière", poursuit-il. "Maintenant, il faut peaufiner les détails, continuer à travailler dur à Maranello et continuer à s'améliorer. Nous avons bien progressé et il est important de ne pas manquer les prochaines étapes. Mattia [Binotto] l'a dit, nous sommes beaucoup concentrés sur l'année prochaine."

La Ferrari SF21 répond-elle aux attentes ?

Pointée du doigt pour son manque de performance, la Ferrari SF1000 de 2020 offre une bien meilleure satisfaction à travers son évolution, la SF21. Si la Scuderia s'est fixée un retour aux avant-postes sur le long terme, la saison 2021 pourrait même surpasser les attentes de Maranello. 

"Si je regarde où nous étions l'année dernière, sur le même circuit, il y a eu une bonne progression", estime Leclerc. "Bien sûr, nous voulons nous battre pour la victoire très bientôt mais pour rester réaliste et honnête, il y a beaucoup de retard à rattraper pour continuer à rivaliser avec McLaren en course."

Carlos Sainz ajoute : "Je suis heureux des progrès de l'équipe par rapport à l'année dernière. Nous remercions tout le monde pour leur travail acharné pendant l'hiver. Ce n'est que le début, c'est la première course, et nous sommes déjà bien plus performants que l'année dernière. Je suis sûr qu'avec plus de travail, nous progresserons encore plus."