Après une campagne 2020 difficile où Ferrari a terminé à la sixième place du Championnat du monde constructeurs de la Formule 1, l'écurie italienne figure sur une courbe ascendante. Lors du premier rendez-vous de la saison 2021, à Bahreïn, les pilotes Charles Leclerc et Carlos Sainz ont tous deux terminé dans la zone des points.

Désormais, l'atmosphère "étrange" qui régnait chez Ferrari au début de l'année dernière n'existe plus, selon Leclerc. Un renouveau qui s'explique en partie par l'arrivée de Sainz à Maranello, fin 2020. Lors d'une interview exclusive accordée à Motorsport.com Italie, Leclerc révèle que l'enthousiasme de Sainz a remotivé les troupes.

"Ces dernières années, [Sainz] a piloté dans plusieurs équipes et je pense qu'il est toujours intéressant de savoir comment les adversaires travaillent", commente le double vainqueur de Grand Prix. "J'ai immédiatement remarqué sa grande motivation. C'est sa première année chez Ferrari et on peut voir qu'il veut très bien faire. Cette bonne humeur est contagieuse. Pour une équipe, je crois qu'il est toujours bon d'avoir deux pilotes qui poussent pour retrouver le chemin de la victoire."

Contrairement au temps de Sebastian Vettel, Leclerc a travaillé étroitement avec son équipier au cours de l'hiver. Si cela est dû aux plannings convergeant des deux pilotes, le Monégasque a également tenu à réfuter les rumeurs selon lesquelles il aurait augmenté son temps de présence à Maranello suite au recrutement de l'Espagnol.

"Le temps que je passe avec l'équipe est toujours le même, même si, de l'extérieur, on pourrait croire que je passe plus de temps à Maranello parce que je poste plus de photos sur les réseaux sociaux", explique-t-il. "Ce qui a changé, c'est le temps que je passe avec mon équipier. Dans le passé, je croisais Seb souvent. J'arrivais alors qu'il repartait, ou vice versa. Maintenant, avec Carlos, nous sommes souvent présents les mêmes jours et par conséquent, nous passons plus de temps ensemble."

Avec Roberto Chinchero