Marc Gené, ancien pilote d'essai de la Scuderia, revient sur le Grand Prix d'Émilie-Romagne de Formule 1.

L'an dernier, Ferrari n'empochait que 10 points sur le circuit d'Imola. Cette saison, l'écurie italienne en récolte 22 tout en plaçant ses deux pilotes dans le top 10 pour la deuxième fois d'affilée, un record depuis la saison 2019.

Les pilotes Charles Leclerc et Carlos Sainz, en forme tout au long du week-end du GP d'Émilie-Romagne, ont su profiter des conditions difficiles en course pour se faire une place aux avant-postes. Le chemin de la victoire est encore loin mais le Cheval Cabré reste satisfait de ses progrès depuis le début de l'année, en témoigne les commentaires de l'ancien pilote d'essai de la Scuderia, Marc Gené, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de l'équipe.

"La quatrième place et la cinquième place pour Charles Leclerc et Carlos Sainz au Grand Prix d'Émilie-Romagne, c'est une belle performance pour l'équipe", commente l'Espagnol. "Au départ, le rythme était bon sous la pluie, ce qui est un très bon signe car je pense qu'il y aura d'autres Grands Prix pluvieux cette année. Les mécaniciens ont effectués de bons arrêts au stand, la stratégie était bonne."

Gené fait également part de ses regrets quant à l'opportunité de podium réduite à néant par la présentation du drapeau rouge à la suite de l'accident entre Valtteri Bottas et George Russell. "La chance n'était pas de notre côté car, avant le drapeau rouge, Charles était deuxième. Sans le drapeau rouge, il aurait fini à cette position sans aucun doute", poursuit-il.

L'Espagnol a également une pensée pour son compatriote, Sainz, ayant tenu le rythme de Leclerc lorsque la piste a séché, et se tourne vers la prochaine manche du calendrier de la Formule 1, sur le circuit de Portimão.

"Carlos a également été très performant, son rythme était excellent, surtout dans la deuxième partie du Grand Prix. En comparaison à notre position l'an dernier, nous avons de nombreux points positifs à ramener à Maranello. Il faut que nous continuons à travailler avec la même intensité qu'aujourd'hui et j'espère que dès le Portugal, nous pourrons signer un résultat encore meilleur."