Lors de sa première visite au Portugal, en 2020, la Scuderia Ferrari n'avait récolté que 13 points mais était parvenue à hisser ses deux monoplaces dans le top 10. De retour sur le circuit de Portimão, l'écurie transalpine vise désormais encore plus haut, galvanisée par un début de saison très prometteur.

En l'espace de deux Grands Prix, Ferrari a pu identifier ses forces et ses faiblesses et commencer les déductions quant à sa vraie place dans la hiérarchie de la Formule 1. Sur un circuit "similaire" aux tracés de Bahreïn et Imola, Carlos Sainz ne s'attend à aucune contreperformance lors du week-end du Grand Prix du Portugal, qui débute vendredi.

"Je pense que ce sera similaire aux dernières courses", estime le pilote espagnol, interrogé sur la future forme de Ferrari au Portugal. "[Portimão] est un circuit avec une très longue ligne droite, comme Imola et Bahreïn. Il comporte ensuite une section un peu mixte, avec des virages où nous savons que nous sommes performants."

"Je pense que ce que vous avez vu lors des deux premiers Grands Prix sera répété ici [au Portugal]", poursuit-il. "Nous sommes proches de McLaren, même la tête du peloton n'est pas si éloignée que ça. Donc c'est stimulant, ça montre que l'équipe a fait des progrès mais ça montre également que Ferrari n'est toujours pas à la place souhaitée. Et nous allons faire tout notre possible pour nous améliorer."

Sainz continue de progresser et devient de plus en plus familier avec la Ferrari SF21. Huitième à Bahreïn, l'Espagnol a décroché la cinquième place à Imola, dans le sillage de son équipier Charles Leclerc. Cependant, l'ancien pilote McLaren reconnaît qu'il n'a toujours pas atteint le niveau lui ayant permis de boucler la saison 2020 à la sixième place du Championnat du monde, avec McLaren.

"Je suis encore loin [de mes attentes] mais cela ne signifie pas que l'on vivra un mauvais week-end", commente Sainz. "Il faut simplement que j'aborde ces week-ends comme je le faisais lors de ma deuxième année chez McLaren. C'est assez dur mentalement mais c'est aussi très amusant, parce que vous découvrez toujours de nouvelles choses. Le style de conduite change beaucoup d'une voiture à l'autre. Aujourd'hui, si vous voulez être un pilote rapide, vous devez changer votre style de conduite à chaque virage, vous devez connaître les besoins de la voiture pour chaque virage et sa réaction avec des réglages différents."