Le conducteur et le passager s'en sont sortis indemnes.

Après avoir surpris la planète en levant le voile sur la F40, Ferrari n'a produit qu'un peu plus de 1300 exemplaires du tout dernier modèle approuvé personnellement par Enzo Ferrari. Et si la plupart sont stockées dans un garage climatisé, certaines F40 ont le privilège d'être régulièrement conduites par leurs riches propriétaires. C'était ainsi le cas de cet exemplaire de la supercar emblématique, ayant malheureusement rendu l'âme au Japon.

Des images enregistrées il y a quelques jours montrent le monstre de la route et son V8 biturbo de 2,9 litres englouti par les flammes sur le célèbre Hakone Turnpike, le "Nürburgring du Japon". Très populaire dans les jeux vidéo, cette route est utilisées par de nombreux constructeurs automobiles JDM pour tester leurs futurs modèles de production car elle présente de nombreux virages serrés et un revêtement proche de la perfection.

 

Selon les médias nippons, le conducteur et le passager se sont aperçus du départ de feu à temps et ont pu sortir du véhicule sains et saufs. La F40 est très probablement bonne pour la casse puisqu'elle semble avoir été complètement dévorée par les flammes, les pompiers n'ayant malheureusement pas pu sauver la supercar. La cause de l'incendie n'est pas encore connue mais cette F40 n'est pas la première Ferrari classique à partir en fumée.

Sans aucun doute l'une des plus grandes voitures à avoir porté le logo du Cheval Cabré, la Ferrari F40 fait également partie des modèles conçus à Maranello qui rapportent le plus aux enchères. Il y a quelques semaines, un exemplaire de 1991 destiné au marché américain a atteint 1,9 million de dollars lors d'une vente aux enchères, tandis qu'un autre exemplaire livré en Amérique du Nord sera mis en vente plus tard ce mois-ci par RM Sotheby's pour un montant estimé à 2,2 millions de dollars.