Ce grand classique reçoit une belle touche de modernité !

RML Group est de retour avec un projet fantastique. Après avoir été à l'origine de la seule Aston Martin Vulcan homologuée au monde, la structure s'est attaquée à la Ferrari 250 GT SWB. Grâce à la magie du restomod, le célèbre modèle du Cheval Cabré s'est transformé en "RML Short Wheelbase".

Le coupé italien possède désormais les technologies de 2021 mais a conservé son superbe design de la fin des années 1950. Tous les panneaux sont en fibre de carbone pour réduire le poids, atteignant 1470 kg sans aucun fluide à bord. De la calandre aux feux arrière, en passant par le bouchon du réservoir exposé à l'air libre, la RML Short Wheelbase rend un superbe hommage à la 250 GT.

Galerie: RML Short Wheelbase

Cependant, ce restomod, dont le développement a pris près de trois ans, ne respecte pas les dimensions d'origine de la Ferrari. Long de 4,26 mètres et large de 1,95 mètre, ces grandes dimensions se traduisent aussi par un meilleur confort dans l'habitacle puisque les personnes de grande taille rentrent aisément dans le véhicule. L'habitacle est doté d'équipements modernes allant des smartphones connectés à la navigation par satellite. Le véhicule est également équipé de porte-gobelets et de la climatisation.

Le plat de résistance est un moteur V12 de 5,5 litres produisant 478 ch pour 568 Nm de couple. La puissance est transmise à l'essieu arrière par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses manuelle à six rapports provenant d'une Ferrari 550 Maranello. Le 0 à 100 km/h est abattu en 4,1 secondes seulement et la vitesse maximale frôle les 300 km/h !

Selon RML Group, la Short Wheelbase devrait être commercialisée à la fin de l'année. La production de 30 exemplaires est prévue. Pour l'heure, le prix du modèle n'a pas été divulgué, mais on peut imaginer qu'il sera à la hauteur de la voiture.