Parfois, se séparer d'une hypercar ne rapporte pas autant que l'on pourrait espérer ! Ce fut le cas malheureux de l'entrepreneur Steve Wynn, ancien propriétaire d'une concession Ferrari et père des célèbres hôtels Mirage et Bellagio à Las Vegas, aux États-Unis.

Comme l'explique Rich Light pour la chaîne YouTube VINwiki, une mauvaise affaire peut rapidement faire couler une entreprise. Lorsque Rich Light a été présenté à Steve Wynn, ce dernier a été si impressionné par le travail de detailing de son interlocuteur qu'il l'a embauché pour s'occuper de toutes les voitures de son garage personnel. 

Durant cette courte période, Light a eu vent d'une affaire mêlant une Ferrari LaFerrari neuve. Wynn l'avait visiblement achetée sur un coup de tête puisqu'elle ne lui plaisait plus. Or, il possédait une concession Ferrari et était dans l'incapacité de la vendre pour raisons contractuelles. Pourtant, ce n'est pas cela qui a arrêté l'entrepreneur !

"Wynn avait acheté une LaFerrari, et lorsque vous l'achetez neuve, vous passez un accord avec Ferrari pour ne pas revendre la voiture lors des deux premières année, je crois", explique Rich Light. "Et Wynn détestait la voiture. Il voulait s'en débarrasser et il a trouvé un acheteur. Puis des représentants Ferrari sont venus [à Las Vegas] et dans une conversation, ils ont demandé à Wynn ce qui était arrivé à sa LaFerrari."

"Il a dit qu'il l'avait vendue. Et Ferrari a répondu : 'Vous ne pouvez pas faire ça, nous avions un accord et vous êtes un partenaire'. Wynn n'a pas apprécié, et le ton est vite monté. Dans les grandes lignes, [Ferrari] a révoqué l'accord et les représentants ont été escortés hors de la propriété de Wynn qui leur a dit de ne plus jamais revenir !"

Au final, l'entêtement de Wynn lui a valu les foudres de Ferrari, qui s'est immédiatement séparé de l'Américain. La concession Ferrari a fermé avant de rapidement trouver un repreneur. À notre grand regret, Light regorge d'autres histoires autour de sa relation professionnelle avec Wynn mais celles-ci ne pourront jamais être divulguées...

"Il y a des choses très particulières que j'ai trouvé dans les voitures [de Wynn]. Pour des questions de confidentialité, je ne peux pas en parler. Mais disons simplement que les histoires de mafia sont vraies", a lancé Light, avant d'ajouter : "Il ne faut pas jouer avec ces gens-là. Vous vous plantez une fois, vous finissez dans le désert. Je pense que tout le monde a vu le film Casino..."