Malgré un podium au GP de Monaco, les prochaines courses de la Scuderia Ferrari ne devraient pas être une partie de plaisir.

Tout au long de la saison 2020 et jusqu'à la veille du premier Grand Prix de la saison 2021, la Scuderia Ferrari a rappelé qu'elle ne se fixait pas d'objectifs ambitieux à court terme afin de parfaire sa reconstruction. Pourtant, sa SF21 est bien née, en témoigne les cinq arrivées dans les points lors des cinq premiers Grands Prix, ainsi qu'une pole position et un podium au Grand Prix de Monaco.

Pour l'heure, le Cheval Cabré trône à la quatrième place du classement général, deux points derrière McLaren. Faut-il donc s'attendre à une lutte entre ses deux équipes tout au long de la saison 2021 ? Selon Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia, la réponse est non, malheureusement. Au risque de décevoir les tifosis, Ferrari devrait connaître une baisse de régime lors des prochaines manches du calendrier, à commencer par le Grand Prix d'Azerbaïdjan qui se tient ce week-end.

"Maintenant commence une période avec des courses qui s'annoncent compliquées pour nous", a-t-il indiqué sur le site de la F1. "En Espagne, la SF21 était clairement la troisième meilleure voiture du plateau. À Monaco, nous avions même le potentiel pour gagner. Mais la situation devrait être différente lors des prochaines courses, à commencer par Bakou."

"Ce week-end [en Azerbaïdjan], nous nous attendons à ce que les McLaren soient très performantes, elles devraient très bien s'adapter aux caractéristiques du circuit et donc prendre la tête du peloton, derrière les deux équipes qui se battent pour le Championnat du monde [Mercedes et Red Bull, ndlr]. Nous pensons également qu'Alpine, AlphaTauri et Aston Martin seront très compétitifs."

Si Ferrari prédit une belle moisson de points pour McLaren, l'écurie transalpine ne compte pas faire de la figuration pour autant et se tient prête à saisir la moindre opportunité. "Notre principal objectif sera de maximiser le potentiel disponible et d'essayer de tirer le meilleur parti de chaque opportunité. Pour utiliser une métaphore footballistique, nous allons essayer de bien défendre et de marquer en contre-attaque."