En Irlande, une Dino 246 GT adaptée pour une conduite à gauche va être vendue aux enchères.

Modèle junior de Ferrari, la Dino 246 GT est l'une des plus belles voitures de la fin des années 1960. Vendue pour une bouchée de pain à sa sortie, les modèles les mieux entretenus dépassent aujourd'hui la barre des 300'000 € ! Alors, lorsqu'un exemplaire va prochainement être vendu aux enchères en Irlande, vous pouvez être certain que les prix vont s'affoler.

Il y a plus de 50 ans, une 246 GT fût achetée par un certain Evan E. Kimble avant de s'en séparer, en 1988. La Dino fût alors revenue à Christopher Joel, vivant en Grande-Bretagne, contre 11'000 euros environ. Convertie pour une conduite à gauche, routes anglaises oblige, le modèle fût entièrement restauré par un spécialiste Ferrari. Le compteur de vitesse fût également remplacé pour que celui-ci affiche des miles plutôt que des kilomètres. Et la facture s'éleva à près de 100'000 euros !

Plus tard, à la fin des années 1990, la Dino reçut des plaques britanniques, puis des plaques irlandaises il y a quelques mois. Affichant aujourd'hui un peu plus de 40'000 kilomètres au compteur, la Dino dans sa superbe robe bleue est désormais prête pour un nouveau propriétaire.

Un peu d'histoire

En avril 1967, Ferrari s'est lancé dans le développement de la Dino 246 GT à moteur V6. En tant qu'évolution de la 206 GT, les deux voitures partageaient de nombreux points communs, cependant la 246 GT avait un empattement plus long et disposait d'un moteur plus puissant. Sous le capot, on retrouvait un bloc six cylindres de 2,4 litres pour une puissance de 195 chevaux. La transmission, manuelle bien sûr, comptait cinq rapports.

Sur les 357 modèles conçus entre le mois d'avril 1969 et celui d'octobre 1970, tous avaient un volant à gauche en quittant Maranello. L'exemplaire proposé aux enchères en Irlande, avec le volant à droite, est donc incroyablement rare.