Il y a plus de quatre ans, Ferrari soufflait les 50 bougies de sa présence au Japon. Et pour marquer l'occasion, le constructeur italien avait levé le voile sur un modèle saisissant : la Ferrari J50. Basée sur la 488 Spider, la carrosserie de cette supercar avait été retravaillée et le bloc V8 biturbo de 3,9 litres avait eu droit à un gain de puissance non négligeable.

Seules 10 unités ont été produites pour le pays du Soleil Levant. Et figurez-vous que l'un de ces 10 exemplaires est mis en vente par le concessionnaire Ferrari de Tokyo. Comme l'on pouvait s'y attendre, la J50 d'occasion reste exceptionnellement chère : 398 millions de yens pour être exact, soit près de trois millions d'euros avec les taux de change actuels. Certes, la facture est assez salée. Cependant, sachez que l'entretien de la voiture sera encore pris en charge par le Cheval Cabré jusqu'en 2026.

Galerie: Ferrari J50

D'après les photos publiées par le concessionnaire Ferrari, cet exemplaire se rapproche plus du neuf que de l'occasion. La Ferrari J50 se trouve actuellement dans la ville de Minato, à Tokyo, toujours munie des éléments propres à cette série spéciale et que nous aimons tant. Le jeu de jantes forgées sur mesure de 20 pouces est l'un de nos coups de cœur, par exemple. Bien que sa robe "Nero Daytona" soit bien trop sobre, la J50 ne perd pas de son charme tant son design est incroyable.

Cette supercar n'est pas qu'une 488 Spider recarrossée. La J50 dispose de 20 ch supplémentaires, le moteur V8 produisant 690 ch au total. Et, bonne nouvelle, la mécanique devrait être en bonne santé car seuls 692 kilomètres ont été parcourus en l'espace de quatre ans. Alors, si vous êtes en ce moment au Japon et que vous êtes passés à côté du modèle lors de sa sortie, voici une nouvelle chance d'acquérir la Ferrari J50.