C'est une petite révolution pour Ferrari. Plus de 70 ans après sa création, le constructeur lève le voile sur un modèle hybride muni d'un moteur V6, une grande première. La Ferrari 296 GTB est une berlinetta au moteur 2,9 litres de six cylindres, d'où son nom. Le bloc bi-turbo ouvert à 120° et placé en position centrale arrière et développe 663 ch. Et un moteur électrique de 167 ch permet d'obtenir une puissance cumulée de 830 chevaux à 8000 tr/min pour 740 Nm de couple à 6250 tr/min.

Les moteurs communiquent grâce au système Transition Manager Actuator, qui permet aussi d'utiliser le moteur électrique uniquement. Celui-ci est alimenté par une batterie de 7,45 kWh et peut fonctionner pendant 25 kilomètres sans avoir recours au moteur thermique. À noter que le bloc thermique possède le plus haut rendement pour une voiture de série : 221 ch/litre.

Ferrari 296 GTB
Ferrari 296 GTB
Ferrari 296 GTB

Selon Ferrari, le 0 à 100 km/h est complété en 2,9 secondes et le 0 à 200 km/h en 7,3 secondes. La vitesse maximale est de 330 km/h. La 296 GTB mesure 4,57 mètres de long, 1,96 mètre de large et 1,19 mètre de haut pour un poids correct de 1470 kilos. Les pneumatiques 245/35 ZR 20 à l'avant et 305/35 ZR 20 à l'arrière cerclent des disques de freins de 398 millimètres de diamètre à l'avant et 360 millimètres à l'arrière.

Concernant la partie aérodynamique, le Cheval Cabré a puisé son inspiration dans plusieurs de ses modèles. Ainsi, l'aileron arrière actif est inspiré de la LaFerrari et est capable de générer une charge de 360 kilos à 250 km/h. En plus du traditionnel Manettino qui permet de sélectionner les modes de conduite, la supercar dispose également d'un sélecteur de gestion du flux d'énergie (eManettino), comme sur la SF90 Stradale.

L'eManettino comprend quatre modes de fonctionnement :

  • eDrive : le moteur thermique est coupé. Avec une batterie chargée, 25 kilomètres peuvent être parcourus à une vitesse ne dépassant pas 135 km/h.
  • Hybride : le mode par défaut. Les flux optimisent l'efficacité du système et le logiciel décide d'activer ou de désactiver le moteur thermique.
  • Performance : le moteur thermique est toujours en marche et contribue à garantir la pleine disponibilité de l'énergie.
  • Qualify : ce mode donne la priorité aux performances maximales plutôt qu'au maintien de la charge de la batterie.

Galerie: Ferrari 296 GTB

La Ferrari 296 GTB bénéficie également d'une version Assetto Fiorano afin d'obtenir les meilleures performances grâce à plusieurs optimisations aérodynamiques et une réduction du poids. Parmi les quelques ajouts, on retrouve des amortisseurs Multimatic issus de la compétition, des appendices en carbone sur la face avant permettant de gagner 10 kilos de charge verticale supplémentaire, ou encore des matériaux légers à l'intérieur et à l'extérieur de la voiture.

Une livrée spéciale, inspirée de la Ferrari 250 LM, sera disponible pour les futurs propriétaires de la version Assetto Fiorano. Parmi les éléments uniquement réservés à la finition, il y a une lunette arrière ultra-légère en Lexan ainsi que des pneus Michelin Sport Cup 2 R.