Merci Internet !

À la fin du mois de juin, un Australien dénommé Cameron Smith a eu une très mauvaise surprise en quittant son travail. Sa belle Ferrari 400 GT, qui lui sert de moyen de transport quotidien, avait été volée. Et il y a de quoi s'inquiéter car, habituellement, les histoires de vol de Ferrari ne connaissent jamais une fin heureuse. Mais cette fois-ci, l'issue est bien différente...

Voici ce qui s'est passé : comme après n'importe quel vol, Smith a passé un coup de fil à la police ainsi qu'à sa compagnie d'assurance. Mais il a également décidé d'avertir les réseaux sociaux. En publiant une photo de sa Ferrari accompagnée d'un court message sur la page de Highball, son club auto, Smith espérait que l'un des nombreux utilisateurs détienne la moindre information supplémentaire sur ce vol. Mais ce qu'il n'aurait jamais imaginé, c'était que l'un de ses amis poste son message sur Instagram, obtenant ainsi une piste sur la localisation de la voiture en moins de 30 minutes !

Il faut dire qu'une Ferrari, surtout si elle est assez âgée, ne passe jamais inaperçu. Le modèle avait donc été repéré dans un parking souterrain et à peine 20 minutes plus tard, Smith était sur les lieux, à côté de sa voiture bien-aimée, et attendait l'arrivée de la police.

Fort heureusement, la Ferrari n'a pas souffert de cette péripétie, ce qui indique que les voleurs avaient probablement l'intention de la vendre pour en tirer un beau profit. Pour que le moteur démarre sans les clés, le cylindre de serrure d'allumage avait été percé. Une opération bruyante mais rapide si les bons outils sont utilisés. Smith a dû encore patienter avant de pouvoir reprendre le volant de sa 2+2. En effet, la police de Melbourne en a pris possession afin de relever les potentielles empreintes digitales des coupables.