Les pilotes de la Scuderia Ferrari se sont hissés en Q3 au GP de Grande-Bretagne mais ont connu des fortunes diverses.

Pour le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, ce sont les nouvelles Qualifs Sprint qui décideront de l'ordre sur la grille de départ de dimanche. Est-ce que la Scuderia Ferrari sera performante à Silverstone ? Le Cheval Cabré a pu tâter le terrain lors de la traditionnelle séance qualificative, qui s'est exceptionnellement tenue vendredi.

Et les premiers résultats sont très encourageants ! En essais libres, Charles Leclerc a décroché la quatrième place avant de répéter sa performance plus tard dans la journée, en Q3. Le pilote monégasque n'a pas tremblé dans sa dernière tentative, et s'est même payé le luxe de devancer la Red Bull de Sergio Pérez.

"Je suis très heureux, c'était des qualifications délicates", a commenté Leclerc en sortant de sa monoplace. "Évidemment, avec si peu de préparation avant les qualifications, cela rend les choses un peu plus difficiles. Je pense que nous avons fait du bon travail, nous avons maximisé le potentiel de la voiture. Nous aurons encore la course sprint à gérer et je vais essayer de faire la meilleure course possible."

En revanche, la Q3 ne s'est pas déroulée de la même manière pour Carlos Sainz. Le pilote espagnol avait pourtant pris l'ascendant en Q2, mais un changement de conditions de piste a perturbé ses ultimes tentatives. Au drapeau à damier, Sainz n'était que neuvième, derrière la Williams de George Russell, à deux dixièmes de Leclerc.

"J'avais un bon feeling avec la voiture en Q2, j'ai réussi à faire un temps qui aurait été suffisant pour le top 5 en Q3", a-t-il affirmé. "Mais pour une raison quelconque, les températures ont chuté, peut-être que le vent s'est levé, et je n'ai pas pu refaire mon temps de Q2. Il y avait moins d'adhérence. C'est quelque chose que nous devons analyser."

Pour Leclerc comme pour Sainz, les Qualifs Sprint sont désormais dans le viseur. L'un cherchera à protéger sa position très avantageuse sur la grille et l'autre, au fond du top 10, devra attaquer s'il souhaite marquer de gros points le jour de la course.

"Je pense que nous avons une bonne opportunité d'attaquer, nous devons regarder ce que nous pouvons faire pour récupérer quelques positions parce que je sentais que la voiture aurait pu être dans le top 5. Donc nous devrons trouver un moyen de dépasser", a expliqué Sainz.