Retour sur les performances des pilotes de F2 de la Ferrari Driver Academy en Grande-Bretagne.

Nouveau week-end de course, nouvelle victoire pour Robert Shwartzman ! Le pilote Prema membre de la Ferrari Driver Academy a encore brillé en Formule 2 en remportant la première Course Sprint de la manche en Grande-Bretagne. Revenons sur ses performances et sur celles de l'autre protégé de Ferrari, Marcus Armstrong.

Samedi

Quatrième sur la grille de départ, Robert Shwartzman est parti comme une fusée à l'extinction des feux et s'est emparé du commandement avant même d'atteindre la première zone de freinage ! Le pilote Prema a rendu une copie parfaite puisqu'il a conservé sa première place jusqu'au à damier, malgré la triple intervention de la voiture de sécurité, et a signé le meilleur tour en course. Marcus Armstrong est également remonté au classement, passant de la quatorzième à la neuvième place.

"Je suis vraiment heureux", a commenté Shwartzman. "Le départ a été très bon, même meilleur que prévu ! J'ai immédiatement mis les pneus en température et je n'ai eu aucun patinage lorsque j'ai relâché l'embrayage. Après le Safety Car, j'ai creusé l'écart sur ceux qui étaient derrière et j'avais un bon rythme."

En raison de sa victoire, Shwartzman a été contraint de partir depuis la dixième place lors de la deuxième Course Sprint de la journée, tandis qu'Armstrong s'élançait deuxième. Le pilote DAMS a pris en chasse le poleman, Richard Verschoor, mais a dû se contenter de la deuxième place, son premier podium de la saison. Quant à Shwartzman, le Russe est sorti du top 10 après un tête-à-queue et n'a inscrit aucun point.

Dimanche

Contrairement aux deux Courses Sprint, la Course Principale oblige les pilotes à effectuer un arrêt au stand. Les stratégies étaient donc divisées au départ de la dernière épreuve du week-end, avec d'un côté les pilotes s'élançant avec les pneus mediums et de l'autre, ceux chaussés des gommes dures. Shwartzman a opté pour la stratégie mediums/durs, comme les hommes de tête. Le pilote Prema est une nouvelle fois bien parti puisqu'il a intégré le top 5 à la fin du premier tour.

En revanche, sa remontée a immédiatement pris fin et il a rallié l'arrivée en cinquième position, près de 30 secondes après le vainqueur du jour, Guanyu Zhou. Armstrong n'est pas parvenu à entrer dans le top 10.

Au classement général, la victoire de Robert Shwartzman le samedi lui permet de conserver la troisième position. Néanmoins, le Russe perd un peu de terrain sur le nouveau leader qui n'est autre que son coéquipier chez Prema : Oscar Piastri. 19 points séparent les deux pilotes. Du côté de Marcus Armstrong, le Néo-Zélandais gagne une place au classement, il figure désormais en quatorzième position. Le prochain rendez-vous du calendrier 2021 de la F2 est prévu pour les 10, 11 et 12 septembre, à l'occasion du Grand Prix d'Italie de Formule 1.