À la suite du renouvellement du partenariat entre Alfa Romeo et Sauber Motorsport en Formule 1, il a été annoncé que Cristiano Fiorio assumera la direction du programme de la marque au Biscione en championnat du monde.

Né à Turin en 1972, Cristiano Fiorio travaille pour le groupe Fiat Chrysler Automobiles [FCA, groupe détenant Alfa Romeo, ndlr] depuis 2013. Au fil des années, il a occupé plusieurs postes, dont celui de responsable de la communication marketing des marques EMEA, ou encore celui de responsable de la publicité, du numérique, des événements, des parrainages et des salons professionnels de toutes les marques de FCA.

La mission de l'Italien en Formule 1 sera "axée sur la maximisation des résultats et du retour sur investissement, avec des objectifs ambitieux d'amélioration progressive d'année en année", a-t-on appris dans un communiqué de presse publié par Stellantis, nouveau groupe automobile réunissant FCA et PSA.

"La présence de la marque dans le sport automobile, et en particulier en F1, continuera à jouer un rôle clé à l'avenir", est-il ensuite indiqué. "La F1 est le laboratoire ultime du changement, et donc un territoire clé pour Alfa Romeo sur la voie de l'électrification, avec sa stratégie hybride pionnière, sa technologie durable et sa recherche incessante d'efficacité. En outre, il s'agit d'une plateforme marketing mondiale essentielle."

Déjà présent en Formule 1 de 1950 à 1951 puis de 1979 à 1985 en tant que constructeur, Alfa Romeo a effectué son deuxième come-back en catégorie reine en 2018, en concluant un accord commercial et technique avec l'écurie Sauber.

Néanmoins, les fruits de ce partenariat n'ont pas encore été récoltés. Lors de ces quatre dernières années, l'écurie n'a jamais fait mieux que la huitième place au classement général. Son meilleur résultat est une quatrième place, décrochée au Grand Prix du Brésil 2019. Cette saison, Alfa Romeo occupe encore une fois la huitième place et n'a inscrit que deux points.