En associant Carlos Sainz à Charles Leclerc cette saison, la Scuderia Ferrari a formé l'une des plus jeunes paires de pilotes de son Histoire. Et les deux hommes ont été au rendez-vous en signant deux pole positions et trois podiums, et en inscrivant 163 points après onze courses.

Les attentes de Mattia Binotto, le directeur d'équipe, ont été satisfaites. L'Italien est même certain que ses pilotes ont été plus performants que n'importe quel autre duo de la Formule 1 ! "Je suis très heureux pour de nombreuses raisons", explique-t-il. "Tout d'abord, je pense que nous avons la meilleure paire de pilotes sur la grille. Ensuite, nous savons que Charles est un pilote fantastique et il s'améliore continuellement. Nous en sommes assez heureux."

Après une campagne 2020 décevante, où Ferrari a dégringolé à la sixième place du classement, l'équipe est parvenue à progresser à la fois sur son unité de puissance et sur son châssis. Bien que le Cheval Cabré n'ait plus gagné depuis le Grand Prix de Singapour 2019, Binotto affirme que l'équipe est désormais en mesure de saisir les opportunités lorsqu'elles se présentent car Sainz et Leclerc tirent le maximum de la SF21.

"Nous avons eu de belles occasions de gagner cette saison", poursuit Binotto. "La première était à Monaco. Pour les raisons que nous connaissons, cela ne s'est pas produit. Carlos s'intègre très bien et s'améliore course après course. Permettez-moi de dire qu'il est aussi une référence pour Charles, le poussant également à aller de l'avant lorsque les conditions sont plus difficiles."

"Cela montre combien il est important d'avoir deux bons pilotes qui marquent des points pour le championnat des constructeurs. J'en suis très heureux. J'attends la suite de la saison avec impatience parce que je suis sûr que ces deux gars vont nous offrir de grands succès."

Si Sainz a terminé deuxième du Grand Prix de Monaco, c'est son coéquipier, Leclerc, qui a été le plus proche de la victoire cette saison. La meilleure chance de Ferrari s'est présentée au Grand Prix de Grande-Bretagne, le Monégasque menant la majeure partie de la course avant d'être dépassé par Lewis Hamilton à trois tours du drapeau à damier.