Ferrari a ouvert ses portes en tant que constructeur automobile en 1947 et les premiers succès en compétition ont été immédiats, grâce aux performances de la 125 S. Le véhicule a été rapidement remplacé par la 166, à la fois première voiture de Formule 1 et premier modèle de route du Cheval Cabré.

En 1948, Clemente Biondetti a remporté les Mille Miglia au volant d'une Ferrari 166 Sport. La victoire a été célébrée par le constructeur italien à travers la production de la 166 MM (pour Mille Miglia). Seuls 34 exemplaires de la 166 MM ont été produits pour la première génération, et la deuxième génération n'en a compté que 13, ce qui en fait donc un véhicule extrêmement rare. Et de toute évidence, le modèle mis aux enchères par RM Sotheby's ce week-end va atteindre une somme record.

Ferrari 166 MM
Ferrari 166 MM

Propriété de Edoardo Lualdi Gabardi, ancien pilote automobile italien, cette 166 MM de 1953 (châssis n°0314 M) est la 10e sur les 13 conçues, a participé à une dizaine d'épreuves et a bénéficié de quelques améliorations moteur en cours de route : les 13 modèles de deuxième génération étaient tous équipés d'un moteur V12 de 2,0 litres. Mais le véhicule mis aux enchères possède un douze cylindres de 3,0 litres, des carburateurs plus grands et un capot moteur reprofilé.

Le célèbre carrossier Vignale a réalisé six déclinaisons spider pour la 166 MM II (le modèle en vente étant le quatrième exemplaire), avec des phares encastrés et une ligne beaucoup plus raffinée que la 166 de première génération. Les portières et les ailes présentent notamment des ouvertures pour améliorer le refroidissement des freins.

La Ferrari 166 est une pièce importante de l'Histoire de la firme d'Enzo Ferrari. Ainsi, son prix ne peut être qu'important lui aussi. Le modèle est estimé entre 3'500'000 et 4'500'000 euros.