La Ferrari Enzo est indéniablement l'une des voitures les plus célèbres de l'Histoire de l'automobile. Qu'il s'agisse du nez inspiré par la F1 ou du moteur V12 de 6,0 litres, rien n'a été laissé au hasard avec la Enzo Ferrari. Alors, lorsque cette voiture est proposée aux enchères, il est certain que les acheteurs se l'arrachent. Et c'est précisément ce qui s'est passé avec cet exemplaire de 2003, vendu pour 3,2 millions d'euros.

Seulement 400 Enzo ont quitté la chaîne de production entre 2002 et 2004, et quelques-unes  arboraient une robe Rosso Scuderia, la couleur de certaines des plus célèbres F1 de la marque. Le modèle vendu aux enchères avait, bien sûr, la teinte Rosso Scuderia et n'avait parcouru que 568 km depuis sa mise en circulation !

Galerie: La Ferrari Enzo à 3 millions d'euros

Si son style peut sembler assez quelconque par rapport à d'autres hypercars modernes, la Ferrari Enzo était particulièrement avant-gardiste au début des années 2000. Dérivé de la F1, le modèle est allé au-delà de ce que la réglementation du championnat autorisait à l'époque. 

La Enzo Ferrari est propulsée par un V12 atmosphérique de 6,0 litres développant 651 ch. Toute cette puissance est transmise aux roues arrière exclusivement, par l'intermédiaire d'une transmission "F1" à six rapports. Grâce à sa carrosserie en fibre de carbone, l'Enzo ne pèse que 1255 kg. 

Selon Hammer Price, la dernière Enzo Ferrari couleur Rosso Scuderia à avoir été vendue aux enchères a rapporté plus de six millions de dollars. Toutefois, il convient de noter qu'il s'agissait du 400e et dernier exemplaire produit, qui avait appartenu au pape Jean-Paul II. Par conséquent, la Enzo cédée pour trois millions d'euros est l'un des modèles les plus chers de la série originale limitée à 399 unités. Mais ne soyons pas surpris si une autre Enzo dépasse ce score dans les années à venir.