Avec son V8 biturbo de 3,9 litres, la Ferrari F8 Tributo est plus qu'une voiture, c'est un missile ! Les 710 ch produits par le bloc du Cheval Cabré et la boîte à sept rapports ultra-rapide permettent à n'importe quel conducteur de passer de 0 à 100 km/h en trois secondes. Difficile de lui trouver un adversaire digne de ce nom, mais la chaîne YouTube DragTimes a plus d'un tour dans son sac.

Pour la célèbre épreuve du quart de mile, c'est une Porsche 911 Turbo S modifiée qui s'est présentée sur la ligne de départ face à une F8 Tributo d'origine. La supercar allemande dispose du pack ES850 du préparateur AIM Performance, qui pousse la puissance du modèle à plus de 1000 ch !

Compte tenu de l'écart dans la puissance des deux véhicules, la Porsche devrait facilement écraser la Ferrari, que ce soit en accélération ou en vitesse de pointe, pas vrai ? Alors, comment peut-on expliquer la victoire de la F8 Tributo lors de la première course ?

En réalité, le conducteur de la Ferrari a reçu un petit coup de pouce en étant autorisé à s'élancer avant son adversaire. Techniquement, la Porsche a été plus rapide avec un temps de 10,1 secondes contre 10,2 pour la F8 Tributo. Malgré l'énorme différence de puissance, Ferrari n'accuse qu'un dixième de retard. Bravo.

Galerie: Essai Ferrari F8 Tributo

Malheureusement, la Ferrari n'a pas autant brillé lors de deuxième course. Le conducteur de la F8 Tributo s'est visiblement endormi au moment du départ, laissant son adversaire filer vers la victoire. Avec un temps de réaction de 82 millièmes et une course bouclée en 9,98 secondes et 233,3 km/h, la Porsche n'a laissé que des miettes à la F8 Tributo, qui a eu un score de 10,45 secondes et 217,2 km/h.

Dans l'ultime course, les deux voitures se sont élancées au même moment. Mais là encore, la 911 est sortie gagnante : 10,05 secondes et 231,7 km/h contre 10,33 et 220,4 km/h pour sa concurrente.