La Ferrari Enzo est une voiture particulièrement rare. De 2002 à 2004, seuls 400 exemplaires sont sortis des ateliers de Maranello. Mais la Ferrari P4/5 Glickenhaus, elle, pousse la notion d'exclusivité à un tout autre niveau. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle est unique !

Construite en échange d'un chèque de 4 millions de dollars environ, le modèle commandé par James Glickenhaus est né à la suite de la proposition de Pininfarina de créer un véhicule sur mesure. À l'origine, ce n'est pas la Enzo qui a été envisagée pour ce projet mais sa sœur, la Maserati MC12. Glickenhaus cherchait à obtenir une interprétation moderne de la Ferrari 330 P3/4, une voiture qui a remporté les 24 Heures de Daytona 1967. Au final, Ferrari, Glickenhaus et Pininfarina se sont arrêtés sur l'Enzo dans sa spécification américaine.

Comme c'est le cas des autres voitures appartenant à l'homme d'affaires, la P4/5 a davantage vu le tarmac que le garage. Seize ans plus tard, le modèle était toujours en excellent état mais sa carrosserie montrait quelques signes de faiblesse. AMMO NYC, un professionnel du detailing, a pu régler ce problème très facilement.

Ainsi, la supercar a été soigneusement polie, la peinture a été corrigée et l'intérieur a été nettoyé. La P4/5 faisant un usage abondant de la fibre de carbone, AMMO NYC a dû y accorder une attention toute particulière, tout comme le compartiment moteur, d'une complexité impressionnante, où se trouve le glorieux V12 de 6,0 litres. Comme vous pouvez le constater avec la vidéo présente au sommet de cet article, le résultat est superbe. La P4/5 est aussi belle qu'à sa présentation, en 2006.

Pour la petite histoire, il existe également une P4/5 Competizione, conçue pour la course automobile. On ne trouve pas le châssis de l'Enzo sous la carrosserie cette fois-ci mais un mélange de ceux de la 430 Scuderia et de la F430 GT2.