Pourquoi la Ferrari Testarossa est-elle si populaire ? Peut-être est-ce dû à ses lignes, à son arrière-train élargi ou encore à son moteur V12 de plus de 400 ch. Ou alors, peut-être parce qu'elle est devenue la star de la série culte Deux Flics à Miami lorsque les producteurs ont dû se séparer de leur Corvette maquillée en Ferrari Daytona.

Sans aucun doute, les hommes d'Officine Fioravanti avaient une pensée pour Sonny Crockett en concevant ce restomod de la Testarossa fidèle à l'esthétique originale mais qui revoit un peu la mécanique en augmentant la puissance notamment.

Ferrari Testarossa restomod
Ferrari Testarossa restomod

Mais attention, la Testarossa remise au goût du jour par Officine Fioravanti conserve son unique rétroviseur, placé sur le montant gauche, et des jantes à un seul nœud. Celles-ci passent néanmoins à 17" à l'avant et 18" à l'arrière, pour monter des pneus Michelin 4, 4S ou Pirelli Trofeo R.

Les feux escamotables sont également conservés pour rester fidèle aux superbes lignes dessinées par Pininfarina il y a 37 ans. Fidélité, le mot est juste, puisqu'Officine Fioravanti a renoncé à la fibre de carbone, un matériau peu répandu dans les années 1980. Malgré cela, la voiture a fait un régime de 130 kg.

Ferrari Testarossa restomod
Ferrari Testarossa restomod

Au cœur du projet on trouve l'emblématique moteur V12 à 180° porté à 510 ch (à 9000 tr/min) pour un couple de 600 Nm. La vitesse de pointe est de 323 km/h. Un grand bond en avant par rapport aux 290 km/h déjà exceptionnels de la Testarossa d'origine.

La puissance est gérée par une unité de contrôle avec deux cartographies différentes. Des barres antiroulis, réglables en six positions à l'avant et six à l'arrière, et des amortisseurs Öhlins réglables électroniquement sont aussi ajoutés. Parmi les autres nouveautés, citons des freins Brembo, un ABS réglable (et désactivable) et un fond plat revu et corrigé.

Si la mécanique s'inspire fortement de ce qui se fait aujourd'hui, l'intérieur conserve son esprit "années 1980", avec l'ajout de nombreux cuirs souples. Par ailleurs le restomod conserve l'instrumentation analogique classique de Veglia Borletti, les boutons physiques pour les vitres et la climatisation, le levier de vitesses classique, et plus encore.

Les amateurs les plus nostalgiques verseront peut-être une larme en voyant l'énorme téléphone portable sur le côté droit du tunnel, accompagné cette fois-ci d'une connectivité Bluetooth, de l'Apple CarPlay et de prises USB pour les smartphones.

Galerie: La Ferrari Testarossa par Officine Fioravanti