Le championnat de Formule 3 est déjà terminé et les pilotes de Formule 2 doivent encore patienter avant de reprendre la piste. Cependant, les autres pilotes de la Ferrari Driver Academy ont continué d'accumuler les bonnes performances lors du mois d'octobre.

Faisons donc le point sur les résultats de Mick Schumacher, Dino Beganovic, Maya Weug et Callum Ilott. 

Formule 1

Au début du mois d'octobre, et pour la première fois de sa carrière en Formule 1, Mick Schumacher a participé à la séance de Q2. Le pilote allemand a hissé sa Haas dans le top 15 en Turquie en profitant des conditions de piste difficiles. La pénalité de Carlos Sainz lui a également permis de s'élancer depuis la 14e place sur la grille de départ mais un contact avec Fernando Alonso dans les premières boucles a ruiné tout espoir de bon résultat. Schumacher a terminé 16e de la course suivante, aux États-Unis.

Formule Régionale

Dino Beganovic a connu des hauts et des bas ce mois-ci. Si le Suédois est monté sur son premier podium de la saison lors de l'antépénultième manche, au Mugello, il a dû attendre la deuxième course pour y parvenir. Lors de la première tentative, sa course s'est terminée au bout de quelques mètres à la suite d'un accrochage. Quelques semaines plus tard, pour la finale de la saison à Monza, Beganovic était en route vers sa première victoire... jusqu'à un nouvel accrochage, cette fois-ci avec son propre coéquipier. 

Formule 4

Le championnat de Formule 4 Italie arrivait également à son terme en octobre. Maya Weug a signé quelques bons résultats sans pour autant marquer des points au classement général. La lauréate du programme Girls on Track 2020 peut néanmoins se féliciter d'avoir fini à la sixième place du classement des rookies et à la première place du classement féminin, devant Hamda Al Qubaisi.

Endurance

La pige de Callum Ilott en IndyCar a permis au vice-champion de Formule 2 de s'assurer un volant outre-Atlantique pour l'intégralité de la saison 2022. Mais avant de s'attaquer aux ovales américains, le Britannique devait finir sa mission dans le championnat GT World Challenge Europe. C'est désormais chose faite : Ilott a bouclé la saison à la 11e place du classement général, marquant des points lors des deux premières manches seulement.