La Cour de justice de l'Union européenne a donné raison à Ferrari, qui accuse Mansory de violation du droit de propriété intellectuelle. Selon le Cheval Cabré, le préparateur a illégalement repris des éléments de la FXX K pour son interprétation de la 488 GTB.

Plus précisément, la face avant du véhicule est pointée du doigt, qui comprend "l'élément en forme de V sur le capot, l'élément en forme d'aileron émergeant au centre de ce premier élément et disposé en sens longitudinal, à savoir le 'strake', le spoiler avant à deux couches intégré dans le pare-chocs et le pont de liaison central vertical reliant le spoiler avant et le capot." Ces éléments forment ce que les documents officiels appellent les "traits de visage" du véhicule.

Ferrari FXX K
Ferrari FXX K
Ferrari 488 GTB par Mansory
Ferrari 488 GTB Mansory

Tout d'abord, Ferrari a demandé une injonction pour empêcher Mansory de vendre ces pièces. Mais le tribunal régional de Düsseldorf, en Allemagne, n'a pas accepté cette demande. Le constructeur a ensuite fait appel auprès du tribunal régional supérieur de Düsseldorf, qui a rejeté l'appel. Enfin, Ferrari a porté l'affaire devant la Cour fédérale de justice en Allemagne. Celle-ci a décidé qu'un appel était possible mais a souhaité que la Cour de justice de l'Union européenne clarifie certains aspects.

Et la réponse de la Cour de justice de l'Union européenne devrait aider la cause de Ferrari. Selon Reuters, la Cour a statué qu'un composant pouvait "être une pièce individuelle bénéficiant de droits sur les dessins et modèles s'il s'agit d'une 'section visible du produit ou du produit complexe, bien délimitée par des lignes, des contours, des couleurs, des formes ou une texture particulière'". Maintenant que cette question juridique a été clarifiée, l'affaire doit être renvoyée devant la Cour fédérale de justice en Allemagne. Toutefois, nous ne savons pas encore quand cette procédure pourrait avoir lieu.

La FXX K a fait ses débuts en décembre 2014 comme version modifiée de la LaFerrari uniquement réservée au circuit. Le groupe propulseur modifié développe une puissance de 1035 ch et un couple supérieur à 900 Nm. La carrosserie révisée génère un appui de 540 kg à 200 km/h.