Selon le lieu où l'on se trouve sur la planète, la définition du bonheur auditif varie. On vous parlera d'un puissant V8 aux États-Unis ou d'un six cylindres en ligne au Royaume-Uni. Aventurez-vous en Allemagne et ce sera la musique des six cylindres à plat qui sera davantage appréciée. Au Japon, c'est le quatre cylindres turbo qui prime. Et en Italie... vous connaissez surement la réponse.

Pour beaucoup de personnes, un V12 hurlant est la marque de fabrique des supercars. Cette vidéo de la Ferrari 812 Competizione en phase d'accélération l'illustre parfaitement.

Galerie: L'édition limitée de la Ferrari 812 Superfast

Le clip est court mais telle est la vie quand on met 830 ch dans une voiture pesant 1487 kg. La 812 Competizione passe de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes, mais les chiffres les plus impressionnants se trouvent plus loin sur le compteur. Il faut un peu plus de sept secondes pour atteindre les 200 km/h et, si l'on appuie fermement sur la pédale d'accélérateur, le V12 chantera jusqu'à 9500 tr/min pour atteindre les 340 km/h.

Après un bref tour de l'extérieur de la voiture, la vidéo passe à une vue en gros plan du compte-tours avec, à côté, la vitesse. Une telle prise de vue est loin d'être de l'or cinématographique, mais la bande son est impeccable.

Relâché à 3200 tr/min, le moteur tourne si vite qu'il est difficile de voir exactement où l'aiguille s'arrête avant que le conducteur ne passe au deuxième rapport. Fidèle aux dires de Ferrari, le compteur affiche 200 km/h après sept secondes environ et la 812 Competizione atteint 215 km/h sur le cinquième rapport avant de couper son effort.

Profitez de la symphonie mécanique. La 812 Competizione ne sera pas la dernière Ferrari équipée d'un V12, mais elle est probablement la dernière à ne se servir que d'un moteur à combustion interne.