Ferrari aborde le sprint final de la saison 2021 de Formule 1 à la troisième place du championnat. Depuis plusieurs mois, le Cheval Cabré se bat avec McLaren pour cette position et compte actuellement 13,5 points d'avance sur son rival britannique.

Un nouvel acte de ce duel s'écrira ce week-end, lors du Grand Prix de São Paulo, au Brésil. Et même si Charles Leclerc et Carlos Sainz ont été bien plus performants que les pilotes McLaren ces derniers temps, ils ne sont pas certains de conserver leur avance sur le circuit d'Interlagos.

"C'est très serré, nous nous attendons à ce que McLaren soit performant, voire un peu plus que nous", a indiqué Leclerc en conférence de presse. "Donc nous devons rester vraiment concentrés et essayer de faire absolument tout parfaitement jusqu'à la fin de la saison. Il est vrai aussi que nous sommes dans une bonne période pour l'équipe, nous avons bien progressé au cours des cinq ou six dernières courses. Et nous avons comblé notre retard sur McLaren. Donc ça se présente bien mais nous devons continuer à travailler à 100%."

Son coéquipier Sainz s'attend également à ce que McLaren ait l'avantage, l'Espagnol se basant sur les simulations réalisées en amont par la Scuderia. Toutefois, l'Espagnol n'exclut pas la possibilité de devancer les machines de Daniel Ricciardo et Lando Norris une fois en piste. 

"C'est ce que disent nos chiffres, c'est pour ça que Charles a dit cela j'imagine", a précisé Sainz au sujet de la potentielle hiérarchie au Brésil. "Nous avons nos simulations et nos attentes. À cause des caractéristiques de la piste, nous avons mis [McLaren] environ un demi-dixième devant nous, pas plus que ça. Mais ça pourrait être un avantage d'un dixième ici ou là, pour eux ou pour nous. Ça va être serré, c'est sûr, et je pense que ça rend les choses plus palpitantes. Et avec le podium de [Pierre] Gasly en 2019, AlphaTauri sera dans la lutte."