La Ferrari 250 GT a été couronnée de succès sur la route et sur la piste, et des exemplaires comme le cabriolet 250 GT Série I carrossé par Pininfarina sont très recherchés par les collectionneurs. Ça tombe bien, ce véhicule sera proposé à la vente lors de la prochaine enchère de RM Sotheby's, le 19 novembre au Castellet. 

L'emblématique Ferrari 250 GT sur laquelle le cabriolet se base a propulsé le Cheval Cabré dans une autre dimension, passant ainsi d'une équipe de course développant quelques modèles de route pour de riches clients à un constructeur automobile à part entière. Après une série de modèles d'exposition conçus par Pininfarina et Boano, le projet de version découverte de la 250 GT a été validé en 1957.

Ferrari 250 GT
Ferrari 250 GT

"Il n'y a eu que 40 exemplaires du cabriolet 250 GT Série I et celui-ci, le châssis n° 0849 GT, est répertorié comme le 23e construit", précise l'annonce. "Son train arrière a été monté en janvier 1958 ; ce même mois, on envoya son châssis à l'atelier de Turin de la Carrozzeria Pinin Farina, mais son moteur et sa boîte de vitesses ne furent produits qu'en avril 1958. Le cabriolet sortit de l'usine Ferrari en mai 1958 ; selon les archives Ferrari, il était blanc avec un intérieur en cuir Connolly turquoise."

La voiture est équipée du célèbre V12 Colombo de 3 litres. Le bloc développe une puissance de 240 ch, ce qui est énorme pour les années 1950. Le 0 à 100 km/h est bouclé en un peu plus de sept secondes et la vitesse maximale est de 240 km/h. Si ce modèle vous intéresse, il est peut-être trop tard pour commencer à économiser. La Ferrari a été estimée à un prix situé entre 5,5 et 7 millions d'euros ! Nul doute que l'offre gagnante sera largement supérieure.