Il ne reste plus beaucoup de temps pour Alfa Romeo : la saison 2021 de Formule 1 se termine dans moins d'un mois et la marque au Biscione doit encore marquer 13 points pour dépasser Williams, solidement accroché à la huitième place du classement général.

Mais au Grand Prix de São Paulo, ni Kimi Räikkönen ni Antonio Giovinazzi n'ont pu augmenter le total de leur équipe. Pourtant, Räikkönen a réalisé une excellente prestation en gagnant au total huit positions. Le Finlandais, qui avait accroché son coéquipier lors des Qualifs Sprint, est parti de la voie des stands et a franchi la ligne d'arrivée en 12e position.

"Les sensations étaient bonnes, bien meilleures que lors de n'importe quelle séance ce week-end", a-t-il commenté. "Nous avons effectué quelques changements donc nous sommes partis de la voie des stands mais nous avons pu remonter. Nous avons gagné huit positions, probablement le maximum, mais il nous faut des points pour le championnat."

"Nous avons pris de bonnes décisions mais cela n'a pas été suffisant. Ce qui est positif, c'est que nous avons eu les mêmes bonnes sensations avec la voiture que lors des dernières courses. Alors, j'espère que nous pourrons garder cette forme pour les trois dernières manches et obtenir de bons résultats."

La course de Giovinazzi a été nettement moins palpitante. L'Italien est longtemps resté bloqué derrière Lance Stroll et George Russell, au volant de monoplaces moins performantes, et n'est pas parvenu à trouver l'ouverture en raison des perturbations aérodynamiques empêchant les monoplaces de se suivre de près en virage.

"La première partie de la course n'était pas mauvaise, j'avais un bon rythme et j'étais dans la bagarre aux portes du top 10", a indiqué Giovinazzi. "Nous nous sommes arrêtés une première fois et je me suis retrouvé coincé derrière Stroll et Russell, ensuite nous nous sommes encore arrêtés et je suis ressorti encore derrière Russell. On sait à quel point il est difficile de dépasser ici [à Interlagos], je ne pouvais pas faire grand-chose. Ce n'était pas le dimanche auquel je m'attendais."

Alfa Romeo dispose encore de trois opportunités pour remonter à la huitième place puisque les Grands Prix du Qatar, d'Arabie saoudite et d'Abu Dhabi doivent encore être disputés.