Derrière des lignes élégantes se cache un vraie sportive.

La Ferrari Roma n'est pas une GT comme les autres. Elle est beaucoup plus que ça. C'est un modèle à cheval entre le monde des voitures de sport, les purs-sangs de Ferrari, et celui des voitures grand tourisme.

La Roma est une supercar polyvalente à double facette, conçue pour ceux qui ne veulent pas passer à côté du plaisir de conduire une Ferrari - même si ce n'est qu'un trajet du domicile au lieu de travail - mais qui sont bien conscients qu'une cavalerie digne du Cheval Cabré se cache sous le capot.

Extérieur

Lorsque les premiers plans de la Roma apparaissent, il y a une idée bien précise dans la tête des ingénieurs de Ferrari : représenter une nouvelle "dolce vita". Une référence à Federico Fellini et à l'âge d'or du cinéma italien mettant en scène une Rome chic, élégante et raffinée.

De cette idée se dessinent bien vite les lignes tracées par Flavio Manzoni. Celles-ci se détachent nettement du style actuel de Ferrari. Chez la Roma, tout est plus épuré et plus délicat mais en même temps, tout est plus sportif et plus technique.

Ferrari Roma nelle Langhe
Ferrari Roma nelle Langhe

La GT 2+2 comprend de nombreuses innovations, à commencer par sa face avant. La grille homogène a été pensée pour passer inaperçue et devenir presque invisible. Et pourtant, elle est bien présente ! De longues heures en soufflerie ont permis d'assurer un refroidissement optimal et une meilleure efficacité aérodynamique.

Après tout, on parle ici d'une Ferrari. Comme pour toutes les voitures de Maranello, la forme suit toujours la fonction. Alors, on ne peut que regretter la présence du radar de régulation de distance qui "défigure" l'avant du modèle. Heureusement, ce n'est qu'une option.

À l'arrière, le design est assez inhabituel, les phares ronds classiques sont remplacés pour la première fois par quatre fines lames. L'idée de lignes épurées revient de plus belle puisque le spoiler a été intégré à la lunette arrière et s'élève automatiquement lorsque l'on dépasse les 100 km/h.

Ferrari Roma nelle Langhe

Intérieur

L'intérieur est également différent de celui des autres modèles du Cheval Cabré. L'habitacle est un nid de cuir, de carbone, d'aluminium et d'autres matériaux donnant une belle impression de finesse et d'excellence à ceux qui ont la chance d'être à bord.

Ferrari Roma nelle Langhe

Ajoutons également le bond en avant qui a été fait du côté des technologies. Le tableau de bord compte sur la présence de trois écrans. Un écran incurvé de 16 pouces devant le conducteur, un second écran, plus petit, sur lequel sont affichées diverses informations en temps réel sur le fonctionnement de la voiture devant le passager et enfin, un écran vertical où se trouve le système d'info-divertissement au centre.

Ferrari Roma nelle Langhe

Ce dernier est compatible avec les derniers smartphones et propose de série le CarPlay d'Apple et Android Auto. Et le volant parle lui aussi un langage plus technique que par le passé grâce à de nouveaux capteurs capacitifs.

Ferrari Roma nelle Langhe
Ferrari Roma nelle Langhe

En ce qui concerne l'espace disponible, les sièges de la Roma sont très confortables. Toutefois, il y a nettement moins de place à l'arrière et seuls deux enfants disposeront de place suffisante pour leurs genoux. Sans rabattre les dossiers, la capacité du coffre est de 272 litres.

Ferrari Roma nelle Langhe

Plaisir de conduite

Cette fameuse double facette se révèle lorsque la Roma est lâchée sur la route. Certes, c'est une GT élégante qui permet de faire des déplacements du quotidien. Mais attention, il s'agit toujours d'une Ferrari et il suffit de mettre le pied sur l'accélérateur pour s'en rendre compte.

Juste derrière les roues avant se trouve un V8 biturbo produisant 620 ch et 730 Nm de couple, capable de lancer la Roma à des vitesses qui peuvent être associées à celles de la F8 Tributo, un modèle bien plus sportif.

Ferrari Roma nelle Langhe

Grâce à l'excellente répartition du couple sur l'entièreté du compte-tours, le pic reste constant de 3 000 à près de 6 000 tr/min. En somme, il y a toujours du "moteur" en abondance. La moindre pression sur l'accélérateur suffit pour se sentir collé au siège, poussé inexorablement en avant, comme à bord d'une véritable voiture de sport.

Cela est dû non seulement à la montagne de puissance disponible mais aussi à l'excellente boîte de vitesses à double embrayage Getrag de huit rapports. On passe d'une vitesse à l'autre en un clin d'œil et sans jamais nous laisser la possibilité de souffler !

Ferrari Roma nelle Langhe

Le plus impressionnant, c'est cette facilité avec laquelle certains niveaux de performance peuvent être atteints. En restant sur le mode de conduite "normal", et donc sans aller taquiner le mode "Race", la Roma est toujours si facile à contrôler. Ses réactions sont prévisibles et son comportement toujours très progressif. 

Au final, on ne fait qu'en profiter, que ce soit au milieu des vignobles du Piémont ou en escaladant les vibreurs d'un circuit, le couteau entre les dents.

Ferrari Roma nelle Langhe

Confort

En ce qui concerne le confort, la Ferrari Roma montre de nouveau sa double facette. Avec une conduite détendue, peut-être en laissant l'électronique s'occuper du changement de rapports, le haut niveau d'insonorisation garanti par la Roma est très appréciable.

C'est bien simple : à une vitesse de 90 km/h, le niveau sonore n'est que de 70 décibels dans l'habitacle. Un résultat impressionnant pour une telle voiture, surtout en comparant ce chiffre aux 68 db de la Tesla Model 3, à la même vitesse.

Mais le confort n'est pas simplement acoustique. Les sièges sont très confortables et le calibrage des suspensions est excellent, celles-ci gèrent à merveille les aspérités de la chaussée. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour voyager en douceur.

Combien ça coûte ?

Le prix de départ de la Ferrari Roma est de 200 936 euros, ce qui la place en bas de la gamme Ferrari, juste au-dessus de la Portofino. Mais contrairement à cette dernière, elle offre beaucoup, beaucoup plus d'émotions et sans délaisser à un seul instant sa parure si... "dolce vita".

Galerie: La Ferrari Roma dans les Langhe

Ferrari Roma

Longueur 4,65 mètres
Largeur 1,97 mètres
Hauteur 1,30 mètres
Motorisation 3855 cm³, V8 biturbo (F154)
Puissance 620 ch à 5750-7500 tr/min
Couple maximum 760 Nm à 3000-5750 tr/min
Transmission Double embrayage F1 à 8 rapports
Poids 1472 kg
0-100 km/h 3,4 secondes
Vitesse maximum 320 km/h