La Ferrari 488 Pista est l'une des sportives à moteur V8 les plus extrêmes du Cheval Cabré. Avant elle, ni la 360 Challenge Stradale ni la 430 Scuderia ni la 458 Speciale ne sont allées aussi loin. Comptant sur les dernières innovations du monde de la course et sur son V8 le plus puissant, Ferrari nous montre tout son savoir-faire lorsqu'on ne lui impose aucune limite. Nous avons pris la piste pour mieux le constater.

C'est comme si ce V8 biturbo de 3,9 litres était le cœur de la Pista et que Ferrari avait bâti la carrosserie autour de celui-ci. Avec 711 chevaux et 770 Nm de couple, la Pista bat ses sœurs - la 458 Speciale et la 488 GTB - par 115 et 50 chevaux, respectivement. Atteindre les 100 km/h prend 2,9 secondes seulement. Pour la barre des 200 km/h, il faut rajouter 4,7 secondes. La vitesse maximale est de 340 km/h. Au cas où ce n'était pas assez clair : cette voiture est très rapide.

Le bloc moteur provient de la 488 GTB mais la moitié des composants de la Pista sont neufs et dérivés des voitures de course de Ferrari, notamment la 488 utilisée en Ferrari Challenge.

Un collecteur d'échappement plus fin et un vilebrequin plus léger sont logés dans le compartiment moteur, ce qui permet d'obtenir une meilleure compression et un meilleur son. De nouvelles bielles réduisent le poids du moteur d'un kilo et demi. Et les parois plus fines des chemises de cylindre réduisent non seulement le poids mais aussi les frictions. Les composants de ce moteur sont beaucoup trop nombreux pour être énumérés dans un seul paragraphe. Mais le résultat final se traduit par une perte de poids de 18 kg et par un V8 qui ne ressemble à aucun autre.

2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive

Sur la ligne de départ du Homestead-Miami Speedway, où nous sommes invités à tester le programme client Corso Pilota de Ferrari, nous nous glissons dans un siège en Alcantara et sommes accueillis par un volant qui semble venir tout droit d'une monoplace de Formule 1.

La complexité du volant est logique, compte tenu des caractéristiques de la Pista : un interrupteur rouge permet de passer d'un mode de conduite à l'autre et des LED sur la partie supérieure indiquent les régimes et les changements de vitesse optimaux. Même les clignotants ont leur place directement sur le volant ! Mais la pièce maitresse est un gros bouton rouge start/stop placé parfaitement sous le pouce gauche du conducteur.

Même avec le moteur en route, il est terriblement tentant de presser ce bouton, rien que pour sentir le V8 s'arrêter net puis redémarrer. Au lieu de cela, notre instructeur Corso Pilota nous encourage à appuyer sur l'énorme palette en fibre de carbone, tirée directement de la version Ferrari Challenge, pour engager la première vitesse et quitter la voie des stands.

Galerie: Essai de la Ferrari 488 Pista

Même en appuyant doucement sur la pédale d'accélérateur, la Pista bondit avec une vigueur surprenante. C'est évident, elle est prête à prendre la piste. Mais au moment de s'en aller, la pluie tombe sans prévenir, comme c'est souvent le cas à Miami. Avec des gommes semi-slicks et plus de 700 chevaux, le mode WET est la seule option viable pour effectuer quelques tours de piste "au feeling".

Malgré le crachin, la 488 Pista est extrêmement rapide. Le V8 biturbo renferme une puissance impressionnante. Le couple maximal est atteint à seulement 3 000 tr/min, sans aucun délai laissé par le turbo, et pousse le régime moteur jusqu'à 8 000 tr/min. La boîte automatique passe les sept rapports avec férocité et rapidité. Alors que nous avançons doucement vers la ligne droite opposée, avec une modeste gerbe d'eau jaillissant à l'arrière, nous comprenons que Ferrari a produit un modèle vraiment spécial.

2019 Ferrari 488 Pista: First Drive

La Pista bondit avec une vigueur surprenante. C'est évident, elle est prête à prendre la piste.

Fort heureusement, les nuages se dissipent aussi vite qu'ils sont arrivés. Enfin, nous pouvons pousser la Pista dans ses retranchements. En passant du mode WET au mode RACE, la 488 Pista libère tout son ADN de course. Avant, elle était rapide. Désormais, elle nous menace directement. Et très peu de voitures adoptent un comportement si différent suite à une simple pression sur un bouton.

En appuyant nerveusement sur l'accélérateur, le bruit du moteur est maintenant plus fort et plus prononcé. Un rugissement grave se fait entendre derrière nos têtes. 

Dans des conditions sèches, les lumières LED sur le volant rebondissent de gauche à droite, presque trop soudainement pour que nous puissions changer de vitesse à temps. Avec le casque enfoncé au fond du siège, le compteur nous indique des vitesses autrefois impensables sur piste humide. Mais avant même que nous puissions cligner des yeux, une zone de freinage surgit brutalement.

Montez sur les gros freins Brembo et la 488 Pista ne bronche pas. Et ces freins ne faiblissent jamais, même après des heures passées en piste. L'inclusion d'un maître-cylindre raccourcissant la course de la pédale, emprunté au Ferrari Challenge, donne un gain de confiance non négligeable. Là où des voitures moins performantes pourraient se secouer, en quête d'adhérence, les pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 et la pression supplémentaire maintiennent la Pista en place. À chaque prise de virage, l'angle d'attaque est proche de la perfection.

2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive

Il suffit d'un léger coup de volant pour positionner parfaitement la 488 Pista dans les virages de l'infield du Homestead-Miami. Même les courbes les plus fermées ne nécessitent pas de grands mouvements car la Pista se déplace toujours avec confiance. Notre instructeur nous le confirme en indiquant que si le volant est à plus de 90 degrés, c'est que l'on s'y prend très, très mal.

L'aérodynamique fait un travail phénoménal pour maintenir la voiture en place. Au lieu d'une grosse calandre, comme sur la 488 GTB, la Pista arbore une face avant "S-Duct" inspirée de la Formule 1. Le design très sexy ne fait pas que renforcer le charisme de la Pista, il force aussi le flux d'air à remonter vers le toit jusqu'à l'aileron arrière.

Le résultat final de tout ce travail aéro est une augmentation de 20% de l'appui et une augmentation de la traînée de seulement 2% par rapport à la GTB. Grâce au nouveau capot, aux pare-chocs, à l'admission et au spoiler arrière en fibre de carbone, la Pista est également plus légère de 80 kg.

L'empattement de 2650 millimètres de la Pista lui donne des proportions presque parfaites. Les nouvelles jantes 20 pouces en fibre de carbone n'ont rien de spécial au loin mais plus on se rapproche, mieux on distingue ses formes, cette subtile brillance cuivrée et ses rayons fins. Et puis il y a l'énorme diffuseur arrière qui ressemble lui-même à la version Ferrari Challenge.

Les ingénieurs Ferrari ont ajouté de la complexité au moteur et à l'extérieur mais ils ont également simplifié l'habitacle. Avec une telle quantité de fibre de carbone, on se demande s'il en restera assez pour les autres constructeurs : le carbone recouvre le tableau de bord, les panneaux de porte et la console centrale. Même les sièges sont en carbone ! L'Alcantara et le cuir recouvrent une grande partie du reste de l'habitacle. En revanche, Ferrari jette ses tapis de sol (disponibles en option) et ne laisse que des plaques en aluminium sur le plancher.

Mais même une voiture très axée sur le circuit comme la 488 Pista peut se faufiler avec aisance dans les rues de Miami. Des technologies comme le CarPlay d'Apple et la navigation sont fournies de série et, même si la suspension est environ 10 % plus rigide que celle de la GTB, un réglage plus souple et sélectionnable des amortisseurs adaptatifs améliore la qualité de la conduite. Il est facile de s'imaginer vivre avec cette voiture et faire tourner les têtes de tous les passants au quotidien.

2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive
2019 Ferrari 488 Pista: First Drive

Non seulement la 488 Pista est l'une des voitures à moteur V8 les plus puissantes du Cheval Cabré, c'est également la plus chère. Disponible à partir de 273 000 €, la Pista coûte 60 000 € de plus que la 488 GTB sur laquelle elle est basée. À titre de comparaison, c'est aussi bien plus cher que la Mclaren 600LT (200 000 €), la Lamborghini Huracan Performante (238 000 €) et la Porsche 911 GT2 RS (245 000 €).

Ferrari définit sa 488 Pista comme "une vraie voiture de course". Nous n'irons pas aussi loin. Nous félicitons plutôt la Pista pour son V8 bruyant et ses capacités inégalées en virage et en freinage. C'est une voiture de piste phénoménale par définition. Mais c'est aussi une bonne voiture de route, avec une configuration de suspension tolérable sur chaussée accidentée qui la rend facile à conduire quotidiennement.

La 488 Pista est la suite parfaite du premier chapitre incroyable écrit par la version GTB. C'est une Ferrari qui ne ressemble à aucune autre, elle est tout simplement géniale.

Ferrari 488 Pista

Longueur 4,605 mètres
Largeur 1,975 mètres
Hauteur 1,206 mètres
Motorisation Essence, V8 biturbo, 3900 cm³
Puissance 711 ch à 8000 tr/min
Couple maximum 770 Nm à 3000 tr/min
Transmission Boîte robotisée à double embrayage à sept rapports
Type de transmission Propulsion
Poids 1385 kg
0-100 km/h 2,85 secondes
Vitesse maximum 340 km/h
Prix de base 273 000 €